Les victimes de la seconde guerre mondiale

Lorsqu’on a érigé le Monument aux Morts contre le mur du jardin du presbytère, après la première guerre mondiale, personne ne pouvait imaginer que 25 ans plus tard, il faudrait ajouter de nouvelles plaques de marbre où seront gravés les noms de 17 autres marins et soldats, eux aussi “Morts pour la France”, ainsi que les noms de trois victimes civiles, tuées par des mines qui se trouvaient dans leurs champs en bordure de mer. Un autre henvicois, Marcel Elard a lui aussi été tué. Son nom n’est pas inscrit sur le Monument aux Morts de Henvic, mais il est inscrit sur celui de Plouénan.

Lors de ce deuxième conflit mondial, les marins et soldats de Henvic sont tous des militaires de carrière, à l’exception de Gabriel de Kergariou, qui s’est engagé dans un réseau de résistance.

Deux soldats allemands ont aussi trouvé la mort sur le sol de Henvic

Les marins et soldats

Briant Yves

Calvary Yves

Choquer François

Cléach Francis

Herry Yves

Jacq Alexis

Jacq François

Jacq Louis

De Kergariou Gabriel

Le Guilloux Albert

Le Guilloux François

Le Nen Jean Marie

Pailler Alain

Pailler Hervé

Pailler René

Péron Alain

Rannou Jean Marie

Les victimes civiles :

Joly François

Joly Pierre

Robin Jean

Elard Marcel

Deux soldats allemands:

Johann Engelhard

Un soldat anonyme