Calvary Yves

Yves Calvary est né le 11 mars 1903 au Havre. Son père, Hyppolite Calvary, marin de commerce, était marié à Jeanne Marie Tanguy.

Après le décès de leur père en 1912 et de leur mère en 1914, Yves et sa sœur Jeanne, viennent vivre au “Pont du Vieux Moulin” à Henvic. C’est à l’école communale de Henvic qu’Yves effectue sa scolarité.

A l’âge de 16 ans, en avril 1925, Yves s’engage dans la marine nationale comme apprenti mécanicien à Lorient. Il est breveté matelot mécanicien en début 1927 et navigue pendant deux ans et demi sur le torpilleur «Fougueux», puis le “François Garnier” qui rejoint Shangaï.

Yves épouse Louise Guivarch à Henvic, puis il suit le cours d’officier marinier à Toulon, et il poursuit ensuite sa carrière de mécanicien dans la marine, naviguant sur des cuirassés puis des sous-marins.

En mars 1939, promu second maître, il se retrouve sur le cuirassé “Bretagne“.

Mais le 3 juillet 1940, il périt lors de l’attaque de Mers-El-Kébir. Porté disparu. Son décès est inscrit à la mairie de Henvic le 26 février 1942. Un autre henvicois, Albert Le Guillou, a également été tué lors de cette attaque.

 

A Mers El Kébir a eu lieu un épisode dramatique de la Seconde Guerre mondiale, dû à l’atmosphère de panique qui régnait après l’invasion du pays par les nazis, ainsi qu’à l’urgence de la situation.