Un soldat anonyme

En menant nos investigations auprès des anciens de la commune, nous avons recueilli des témoignages concernant le décès à Henvic, d’un soldat allemand. Son corps fut retrouvé dans une garenne, près de Kerveguen, à une date que nous n’avons pas pu établir. Ce soldat aurait été battu à mort pour avoir divulgué à des français des plans de champs de mines… Le corps a été conservé un moment, dans un cercueil surveillé par des soldats, dans la grange d’Albert Messager, à Kerouant. Il s’agissait, parait-il, d’un “noble”. Mais nous n’avons pas pu mener plus loin nos recherches.