Les lavoirs de Henvic

Des lieux de vie 

Les lavoirs étaient des lieux de vie incontournables pour l’hygiène et la propreté. Situés sur les points d’eau courante, ils rassemblaient les ménagères qui venaient y laver leur linge. La présence des hommes n’était en général pas bienvenue, et ces derniers n’étaient sollicités que pour ramener la brouette chargée du linge encore mouillé. A une époque où les informations n’étaient pas encore largement diffusées, les nouvelles, autant que les rumeurs, bien sûr, circulaient verbalement en ces lieux qui devenaient des “radio lavoir” !!! L’arrivée des machines à laver a soulagé la vie de ces ménagères, mettant un terme à cette forme de vie sociale. A Henvic il nous reste plusieurs de ces lavoirs, témoins d’un passé relativement récent, que “L’AMER” tente de sauvegarder.   

       Le lavoir de St Maudez

Le lavoir du Pont du Vieux Moulin

       

 

 

 

 

 

 

Une autre vue du lavoir du Pont du Vieux Moulin

                                              Le lavoir de Kergonan                                           

                                                            

                                                                         Le lavoir de Kerily     

                            Le lavoir de Lezireur

Le lavoir de Prat Fank

Vacances un jour de lessive

Un grand progrès… le lavoir en ciment individuel installé dans la cave de la maison ! 

L’arrivée des premières “machines à laver”. René Kerrien a largement contribué à améliorer la vie des Henvicois, en proposant durant des années, dans son magasin et atelier “Electric Station”, ses appareils ménagers, “Vedette”, “Frigidaire”, ainsi que ses postes de radio, ses vélos “Arrow” et plus tard les “Mobylette”.