Des conférences

Les sujets traités

– 18 septembre 2010 Conférence-débat de Louis Elégoët, au foyer bar de la salle Marie Jacq, sur l’évolution socio-économique du Léon depuis 1950. Le conférencier, a ramené les personnes nées dans l’après-guerre, dans leur enfance où les conditions de vie étaient celles d’un pays sous développé, et où très peu de maisons avaient alors l’eau courante et l’électricité. Il a ensuite commenté la formidable évolution socio-économique de la région, sous l’impulsion de leaders comme Alexis Gourvennec, un « enfant du pays ». L’automatisation du réseau téléphonique, la création des infrastructures routières ont permis le désenclavement de la basse Bretagne, et notamment le développement agricole du Léon. Mais cette plongée dans le « modernisme » a aussi connu des revers, avec une émigration importante, et une certaine perte d’identité culturelle.

– 18 sept 2011 “Géologie et architecture” A Marie Combot

– 12 oct 2013 “Les Lavandières” par Daniel Giraudon

– 2013 “Du chêne au roseau”, Daniel Giraudon

– 12 octobre 2014. Conférence “Le folklore des arbres et des plantes” par Daniel Giraudon, spécialiste des traditions populaires, professeur à l’Université de Bretagne Occidentale et chercheur au Centre de Recherche Bretonne et Celtique.

– 17 mai 2015 “L’ail des Ours” Solange Julien

– 18 oct 2015 “les Champignons”

– 15 novembre 2016 “Sur les chemins de l”Ankou”, Daniel Giraudon

– Samedi 20 Mai 2017: “Connaissance des plantes médicinales indigènes” Dans le cadre de la Fête de La Nature: Une conférence été été faite par Solange Julien, dans la Vieille Eglise, Elle a partagé sa passion pour les plantes, et en particulier pour celles qui peuvent être utilisées pour soigner. L’exposition, qui a eu lieu tout le week-end, a enregistré une centaine de visiteurs.

– Dimanche 19 Novembre 2017: “L’arrivée de l’Electricité en Bretagne”. Conférence dans la Salle Ker An Oll, animée par Mr Jérôme Lucas.

– Vendredi 8 novembre 2019 :  Henvic en 39 45, conférence animée par Bernard Le Mer. Cette conférence faisait suite à un travail de collectage effectué auprès des témoins de cette époque, afin de rassembler des souvenirs qui risquent de se perdre s’ils ne sont pas consignés. Plusieurs personnes présentes sont intervenues pour compléter les informations sur les conditions de vie des henvicois durant la guerre, sur des évènements comme la rafle de 1943 dans le bourg, ou encore sur la vie des 23 prisonniers de guerre de la commune, des 17 soldats et marins tués au combat, ainsi que des 4 victimes civiles. Ceux qui ont combattu dans la Résistance ont également été évoqués. L’étape suivante sera maintenant la publication par “L’AMER” d’un ouvrage que Bernard Le Mer termine actuellement, sur ce que les henvicois ont vécu durant cette dernière guerre mondiale.